Flux RSS  Imprimer cette page 

Newsletter ADRIA pour les RH Juin 2022

Accueil > Qualifiant > Newsletter ADRIA pour les RH Juin 2022

ADRIA - Newsletter des RH en Agroalimentaire - Juin 2022

Les partenaires sociaux ouvrent la voie à une nouvelle réforme de la formation professionnelle !

Association ADEVCAMP

L’avenir de la formation professionnelle fait l’objet de groupes de travail de la part des partenaires sociaux… l’objectif étant de déboucher vers une nouvelle réforme de la formation professionnelle !

En faisant le bilan de la loi de 2018, les partenaires sociaux ont ouvert la voie à une nouvelle réforme articulée autour de 7 grands thèmes.

Selon Jacques Faubert, président fondateur d’ADevComp, les problèmes induits par la réforme de 2018, sont principalement liés au financement, à la mise en œuvre du CPF, au rôle de France Compétence et des OPCO, à la place de l’apprentissage. Tout ceci rejoint les propositions des partenaires sociaux.

L’accompagnement est au cœur de la nouvelle réforme à venir car cela apparait comme un levier majeur et le meilleur atout pour répondre à la promesse initiale de la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Pour les salariés et/ou les demandeurs d’emploi, « c’est l’accompagnement qui favorise la réussite des reconversions et évolutions professionnelles ». Pour les entreprises, « il n’y a pas de société des compétences crédible sans accompagnement de l’expérience vers la performance, c’est-à-dire la compétence prouvée en acte ».

Consulter l'article source : Centre Inffo - 6 mai 2022


 

ADRIA - Newsletter des RH en Agroalimentaire - Juin 2022

Groupement d’employeurs : Un AMI et six millions d’euros pour dynamiser un dispositif sous-utilisé

Lancé l'an dernier, l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) du gouvernement tente, à l'aide d'une enveloppe de six millions d'euros, de relancer la dynamique, notamment dans l'aide à domicile ou l'agroalimentaire, des secteurs en tension. Complémentaires de l'intérim, les groupements d'employeurs permettent aux entreprises adhérentes de se partager les compétences de salariés qu'elles ne pourraient employer à temps plein.

Qu'est-ce qu'un groupement d'employeurs ?

Le groupement d’employeurs (GE) repose sur l’initiative d’acteurs économiques pour répondre à leurs besoins de compétences. L’emploi est créé par le regroupement d’entreprises solidaires, adhérentes, qui mobilisent la main d’œuvre via la mise à disposition des salariés du GE qui partagent leur temps de travail entre ces structures.

Le groupement d’employeurs peut en particulier permettre aux TPE et aux PME de faire face aux fluctuations d’activité, à la saisonnalité, aux difficultés de recrutement et de mobilisation de compétences spécifiques sur certains territoires ou pour certains métiers.

Les chiffres clés *

    • 711 groupements d’entreprises
    • 16 000 salariés embauchés au sein des GE dont 12 500 salariés en équivalent temps plein (ETP)
    • 75 % des emplois à temps complet
    • 70 % des salariés en CDI
    • Secteurs d’activité concernés : 32% dans l’industrie, 16% agroalimentaire, 10% hôtellerie/restauration, 10% commerce, 10% services, 7% BTP, les filières sport, culture, les services à la personne.
    • Profils des salariés : 34% d’ouvriers ; 38 % d’employés ; 19% de techniciens et agents de maîtrise ; 8% d’ingénieurs et de cadres.

* Sources : Insee (données 2013), MSA, FFGeiq, DGEFP ; traitement DGEFP/ cabinet Geste.

Consulter l'article source Ministère du travail, du plein emploi et de l’insertion – 17 mars 2022


 

ADRIA - Newsletter des RH en Agroalimentaire - Juin 2022

Lancement du 4ème appel à contributions sur les métiers émergents

France CompétencesFrance compétences lance son 4ème appel à contributions pour identifier les métiers émergents ou en particulière évolution. Les certifications professionnelles correspondants à ces métiers feront l’objet d’une procédure d’enregistrement au Registre National des Certifications Professionnelles. Cette démarche vise à adapter l’offre du RNCP aux besoins actuels de compétences.

La liste devra répondre aux enjeux du plan d’investissement France 2030 qui met l’accent, notamment, sur l’alimentation saine, durable et traçable

Les contributions des branches et des partenaires sociaux sont attendues pour début juillet 2022.
La liste des métiers sera publiée à la fin de l’année 2022.



Consulter l'article source : France compétences - 18 mai 2022


 

ADRIA - Newsletter des RH en Agroalimentaire - Juin 2022

Politique d’abondement du CPF des entreprises du secteur alimentaire

CPF : abondement des secteurs agroalimentaires par OCAPIATLe compte personnel de formation (ou CPF) d’un salarié est alimenté, chaque année, en euros, en fonction de la durée du travail. Lorsque le nombre d’heures d’un CPF ne suffit pas pour couvrir les frais de formation, il est possible de recourir à un abondement. C’est l’abondement par droits complémentaires.

Selon l’article du code du travail L.6323-4, en fonction de la situation professionnelle du bénéficiaire de la formation, différents acteurs peuvent participer à l’abondement. Nous pouvons citer notamment : l’employeur, l’opérateur de compétences, l’Etat, la Région, Pôle emploi …

L’abondement n’est pas automatique. Il faut se rapprocher des différents financeurs pour connaitre les conditions de mise en œuvre.

OCAPIAT, opérateur de compétences pour les secteurs de l’agriculture, l’agroalimentaire et de la pêche, a renouvelé le 4 mars dernier sa convention signée avec la Caisse des dépôts, relative aux abondements du CPF au profit des salariés du secteur alimentaire, libérant ainsi une enveloppe de 7 millions d’euros pour 2022. Les salariés relevant d’une entreprise ou de la branche alimentaire peuvent bénéficier, via Mon Compte Formation, d’un financement complémentaire de la part de leur OPCO.

Les formations éligibles aux abondements sont les formations certifiantes enregistrées au RNCP ou au Répertoire Spécifique.

Vous pouvez référencer notre offre de formations certifiantes dans votre catalogue. Cela permet d’offrir à vos collaborateurs la possibilité de valoriser leurs compétences par une certification et de pouvoir bénéficier de financements supplémentaires.

Découvrez les formations ADRIA éligibles aux abondements.

Pour plus d’informations, appelez-nous au 02 98 10 18 58 !

Consulter l'article source : Mon Compte Formation – Avril 2022


 

ADRIA - Newsletter des RH en Agroalimentaire - Juin 2022

Pourquoi valoriser les compétences transversales des salariés ?

Bloc 5 :Communiquer et impliquer ses équipesUne compétence transversale, c’est une compétence générique, liée à des savoirs de base ou des compétences comportementales, cognitives ou organisationnelles et mobilisables dans diverses situations professionnelles, différents métiers ou différents secteurs.

Que ce soit en production, en maintenance ou en qualité, les compétences techniques sont indispensables pour exercer efficacement son métier… mais n’oublions pas les compétences transversales qui sont des leviers d’efficacité.

De plus, valoriser les compétences transversales des salariés c’est les fidéliser. « Développer l’employabilité des collaborateurs est un facteur clé de performance et de compétitivité pour les entreprises. En effet, aujourd’hui, rares sont les salariés qui conservent le même emploi dans la même entreprise tout au long de leur carrière professionnelle. Alors pour les fidéliser et les conserver, il faut leur faire confiance et savoir miser sur la transversalité de leurs compétences, de leurs connaissances et de leurs savoir-être au sein de l’entreprise ». « Former les collaborateurs, favoriser leur montée en compétences, être à l’écoute de leurs souhaits d’évolution, valoriser les compétences transverses… Pour fidéliser les talents, il faut commencer par activer les bons leviers de motivation et être attentif à cette transversalité ».

L’ADRIA vous accompagne pour valoriser les compétences transversales de vos collaborateurs !

A vous de découvrir… 

Consulter l'article source  : Culture RH